La gamme Sportsmatic (ca 1962-1968)

Ces informations ont été recueillies grâce à ma propre expérience, à partir de montres que j'ai effectivement eues en mains (plus de 70 Sportsmatic à ce jour). Elles reflètent ce que j'ai observé et ne constituent pas la vérité absolue. Dernière modification de la page le 13 septembre 2022 (Seikomatic Self Dater ajouté).

Texte & Images : D. Broglin – Watch & Vintage

Sportsmatic était l'entrée de gamme des montres automatiques Seiko, introduite au début des années 60. Entrée de gamme ne signifie pas que ces montres étaient de mauvaise qualité, certaines d'entre elles étaient même très bien construites par rapport aux modèles d'autres fabricants. Elle a en partie remplacé la gamme Gyro Marvel, parallèlement à la gamme Seikomatic.

Liste de tous les modèles Sportsmartic : Sportsmatic Calendar, 5 Sportsmatic, Sportsmatic Deluxe

Les premières années

Les premières Sportmatics étaient des montres à temps seulement (mouvement Seikosha 2451) ou à date seulement (Sportsmatic Self Dater, mouvement Seikosha 820). En 1963-1964, Seiko commercialise son premier calibre jour/date, le Seikosha 410 et l'intègre dans la première gamme Seiko 5, encore appelée Sportsmatic. Ces premiers « 5 » avaient un boîtier chromé et aucun réglage rapide de la date. On reconnaît ces premiers modèles à leur logo Sportsmatic spécifique (exception : la Calendar 820 conserva ce logo jusqu'en 1967). Il est très communément admis que la gamme « 5 » a été introduite en 1963 mais je n'avais pas jusqu'ici de 5 de cette année. Le plus vieux que j'avais était du printemps 1964.

Les suivantes, de fin 64, début 65 avaient toutes un boîtier en acier inoxydable ou plaqué or et étaient généralement équipées du mouvement 6619 (avec mise à jour rapide de la date en appuyant sur la couronne) ou plus rarement du mouvement 6606 (ex Seikosha 410, sans quickset).

Vers 1964, Seiko lance la 5 Sportsmatic Deluxe, qui était une version améliorée de la 5 Sportsmatic. Toutes les Deluxe avaient un boîtier en acier inoxydable et un poussoir dédié pour régler la date. La position de la couronne et du poussoir peut être légèrement différente selon les modèles et les premiers modèles avaient leurs poussoirs fendus en étoile. À cette époque, Seiko a modifié sa façon de nommer ses mouvements et a adopté une convention de nommage à 4 chiffres.

Variantes de cadran, boîtier, aiguilles et index

D'une manière générale, la plupart des modèles étaient disponibles avec un cadran blanc, argent, champagne ou noir (les cadrans noirs sont assez rares, seul un petit pourcentage de la production en avait un) et les boîtiers étaient disponibles en acier ou en plaqué or. Les cadrans et les boîtiers peuvent être mélangés, par exemple, il existe des Sportsmatics avec un cadran noir et un boîtier doré. Les aiguilles et les marqueurs, au contraire, sont toujours assortis au boîtier : un boîtier en or va de pair avec des aiguilles et des marqueurs en or. Pour autant que je sache, il n'y avait pas de boîtier en or rempli d'or ou en or 18 carats sur cette gamme de montres et tous les boîtiers avaient un retour en arrière, à l'exception peut-être de certains modèles tardifs. Enfin, probablement tous les Sportsmatic avaient à l'origine un bracelet en métal. Ils ne survivaient généralement pas aux montres, leur qualité n'était pas très bonne.
Si vous voyez une Sportsmatic avec un cadran coloré, ce n'est pas d'origine, il a été repeint. On voit souvent de telles horreurs sur de nombreux sites Web et généralement à un prix très élevé.

A partir de 1964, la référence au dos suit la règle générique Seiko : Calibre ID – Case ID (ex : 6619-9010). Apparemment, une même combinaison calibre/boîtier peut avoir des cadrans différents (écritures légèrement différentes par exemple), des index différents, des aiguilles différentes et des lunettes intérieures et extérieures différentes (régulières, cannelées). Avant (et au début de) 1964, la référence au fond fait référence au boîtier et suit ce schéma : JXXXXX (par exemple J14001).

Quelques exemples

De 1964 à 1967-68, Seiko a produit beaucoup de modèles Sportsmatic différents, la production peut se résumer ainsi :

Sportsmatic "time-only", 6601 (ex 2451)

Seiko Sportsmatic 6601-8960, 1964
Seiko Sportsmatic, 1966

Sportsmatic Calendar, Calendar 820, plus tard simplement Sportsmatic, mouvement 7625 (ex 820)

Calendrier Seiko Sportsmatic, 1962
Calendrier Seiko Sportsmatic 820, 1965
Seiko Sportsmatic 7625-8233, 1968

Sportsmatic Deluxe, mouvement 7605

Seiko Sportsmatic Deluxe 7605-8110, 1966

5 Sportsmatic, mouvement 6606 & 6619 (ex 410)

Seiko Sportsmatic 5 418970, cal. 410
Une des toutes premières Seiko 5 avec un rare cadran noir
Seiko Sportsmatic 5 cal. 410, 1964
Boîtier chromé
Seiko Sportsmatic 5 6619-7990, 1965
Boîtier chromé
Seiko Sportsmatic 6619-8060, 1966
Seiko Sportsmatic 5 6619-9010, 1966
Boîtier SS
Seiko Sportsmatic 6619-7070, 1967
Modèle tardif

5 Sportsmatic Deluxe, mouvements 7606 et 7619

Seiko Sportsmatic 5 Deluxe 7606, 1964
Seiko Sportsmatic 5 Deluxe 7619-7010, 1965
Seiko Sportsmatic 5 Deluxe 7619-7010, 1965
Variante noire
Seiko 5 Sportsmatic 5 Deluxe 7619-9030, 1966
Seiko 5 Sportsmatic 5 Deluxe 7619-9060, 1967
Seiko 5 Sportsmatic 5 Deluxe 7619-9041, 1967


Modèles spéciaux et successeurs

Certains modèles sont inhabituels, par exemple les Sportsmatic « SilverWave », résistantes à l'eau avec une couronne vissée. Elles sont rares et recherchées.
Enfin, les toutes dernières Sportsmatic n'avait que leur nom gravé sur le fond du boîtier et non sur le cadran, et avaient un calibre 7625 (1968).

La gamme Seiko 5 survivra bien entendu à l'ère Sportsmatic, et à partir de 1968, la gamme utilisera de nombreux mouvements différents en même temps : 5126, 5139 & 6119 jusqu'en 1969 puis 6106 & 7019 jusqu'en 1975.

Vous pouvez lire cet article intéressant (en anglais) sur les Sportsmatic, sur le site du musée Ginza Seiko.

Liste de tous les modèles Sportsmartic : Sportsmatic Calendar, 5 Sportsmatic, Sportsmatic Deluxe

Seiko Sportsmatic à vendre

4 Commentaires

  1. Salut
    Je viens de lire votre article sur la première Seiko 5. Excellente rédaction.
    J'ai une plaque en or 418970 avec un mouvement cal 410 sur son bracelet bicolore d'origine (comme le montre la première photo marketing du Seiko 5).
    Je viens d'enchérir et j'ai gagné un cadran noir avec un mouvement cal 410. La référence à l'intérieur du fond du boîtier est 41798 mais il n'y a pas de référence de date. la seule autre chose écrite à l'intérieur du fond du boîtier est (je pense) '39JO'. L'anneau interne est noir pour correspondre au cadran, plutôt que blanc sur le 418970. C'est sur son bracelet ss d'origine (comme celui qu'Anthony Kable a fait don au musée Seiko). Je n'ai jamais vu un autre de ces bracelets.
    Je suis Craig Henn sur Seiko Passion et Vintage Watches, et/ou horacehenn sur Instagram.
    C'était peut-être un prototype ? Qu'est-ce que tu penses? Je serais intéressé de connaître vos pensées.
    Meilleures salutations
    Craig

    • Salut Craig,
      Vous avez beaucoup de chance d'avoir les bracelets originaux, ils sont très rares.
      C'est difficile à dire, la production des premiers Seiko 5 et de manière générale la production de Seiko avant 1964, avant le changement de la convention de dénomination des mouvements et du boîtier, était moins cohérente en termes de numéros de série. Parfois il manque, parfois les deux premiers chiffres sont inversés (le mois en première position, l'année en deuxième position), parfois c'est gravé à l'intérieur, parfois à l'extérieur du fond du boîtier. Peut-être que leur outil de production industrielle était moins performant à cette époque ?
      David

      • salut David
        Merci pour la réponse.
        J'ai examiné la première gamme 5 et, avec d'autres collectionneurs, je crois fermement que le J13081 a été le tout premier à être produit en série.
        J'ai réussi à en récupérer quelques-uns depuis et celui-ci est daté d'avril 1963 !
        Il comporte les mêmes points, plutôt que des marqueurs rectangulaires, à intervalles de 5 minutes – comme le montre le modèle sur la couverture de Seiko News en septembre 1963.
        J'attends juste une copie originale de ce Seikos News et je publierai ensuite des photos sur les groupes Facebook Seiko et sur mon IG.
        La forme du boîtier est également légèrement différente de celle du 41897
        Cordialement.
        Craig

  2. Un site internet fascinant ! Merci.
    J'ai acheté ma première montre Seiko, une Sportsmatic 5 calibre 66198010 TAD, à Hong Kong en janvier 1967 et je l'ai portée quotidiennement jusqu'en avril 1983, date à laquelle ma femme m'a acheté une Seiko Duo-display quartz, calibre H448-5000. Cette montre a été mortellement endommagée par un bijoutier bien connu lors du remplacement de la pile. Après de longs marchandages, ils ont accepté de me donner une généreuse allocation pour un remplacement. J'ai choisi Seiko quartz 7N43-812M D 2 que j'ai utilisé quotidiennement jusqu'à ce qu'en 2018, je redécouvre ma Seiko 5 Sportsmatic d'origine. Je l'ai fait nettoyer et entretenir, et je l'utilise à nouveau quotidiennement, 56 ans après l'avoir acheté.
    Il est plaqué or avec un cadran champagne et un bracelet en peau de porc, il a toujours fière allure et est très précis. Je remarque que vous n'avez pas présenté de boîtiers plaqués or dans votre article.
    Récemment, sur un coup de tête, j'ai acheté une montre à quartz Seiko à énergie solaire dans un boîtier en acier inoxydable avec un cadran vert très foncé. V158-OBEO A0. Comme vous pouvez le voir, je suis un amoureux de Seiko, pour leur design épuré et élégant, leur qualité et leur précision à un prix abordable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.