King Seiko, Seiko KS, KS Special, KS Vanac (1961-1975)

Ces informations ont été principalement recueillies grâce à ma propre expérience, à partir des montres que j'avais réellement entre les mains. Ils reflètent ce que j’ai observé et ne constituent pas la sainte vérité. Page mise à jour le 31 août 2023.

Texte & Images : D. Broglin – Watch & Vintage

King Seiko et plus tard Seiko KS étaient la gamme de montres automatiques haut de gamme introduite par Seiko Daini au début des années 60. Les premiers modèles, et jusqu'en 1968, avaient des mouvements à remontage manuel, le Seikosha 54 vu dans les Cronos et certaines premières Champion Calendar et plus tard, les calibres 44 et 45. La première King équipée d'un mouvement automatique a été lancée en 1968, avec le nouveau mouvement 56xx développé par Suwa. Quelques années plus tard, une gamme parallèle a été introduite, la KS Special, basée sur le mouvement Daini 52xx. Ce couple KS/KS Special est similaire au couple LM/LM Special. Ils vivront ensemble pendant environ 5 ans, jusqu'à ce que Seiko abandonne la gamme King. Dans les années 70, et en plus des modèles KS de conception classique, Seiko a proposé la gamme excentrique KS Vanac/Vanac Special avec les mêmes calibres. Tous ces modèles automatiques avaient des mouvements "Hi-Beat" 28 800 A/h.

Les premières années

La première King a été présentée en 1961 par Suwa et a principalement remplacé la gamme Cronos gamme, partageant le même mouvement Seikosha 54. Ces modèles sont rares aujourd'hui, il est très difficile d'en trouver un.

La Seiko 44KS (1964-1968)

En 1964, Seiko relance la gamme et la base sur le mouvement Seiko 44xx (44, 4402, 4420). Aujourd'hui, la 44KS est la gamme la plus appréciée des passionnés de Seiko. La 44KS a été proposée jusqu'en 1968, date à laquelle Seiko a lancé la KS automatique. Ils ont cependant conservé un modèle KS à remontage manuel dans leur catalogue, la 45KS

La Seiko 45KS (1968-1973)

En 1968, lorsque Seiko relance pour la troisième fois sa gamme King, elle choisit de conserver un modèle à remontage manuel, basé sur le mouvement 45/4502. La conception de cette famille 45KS est similaire à celle alors populaire 56KS/Lord Matic. Certains modèles portaient la mention « Supérieur Chronomètre officiellement certifié ».

La Seiko 56KS (1968-1975)

La famille 56xx est une large et célèbre gamme de mouvements automatiques, qui équipait également les Lord Matic (5601, 5605, 5606), les King (5621, 5625, 5626) et les Grand Seiko (5641, 5645, 5646). La polyvalence de ce calibre, sa finesse, conduisent à une diversité accrue des modèles King : configuration heure seule, date ou jour & date. En 1968, Seiko décide de donner plus de cohérence à sa production en partageant non seulement la même famille de mouvements pour leurs montres milieu et haut de gamme mais aussi certains boîtiers. On peut imaginer que cela a été fait pour augmenter la rentabilité de leurs activités.

Le King 56KS est le Seiko King le plus répandu, ils en ont probablement vendu des centaines de milliers de 1968 à 1975. De nombreux boitiers sont "monoblocs", le mouvement n'est accessible que par l'avant, surtout les premières années de production. Jusqu'en 1971, tous les boîtiers arboraient la fameuse pièce d'or au dos, à l'exception de la gamme Vanac.

Pendant une courte période, certains modèles arborent la mention « Chronomètre officiellement certifié » sur leur cadran.


La Seiko 52KS (1970-1975)

Comme je l'ai écrit plus tôt, l'usine Daini a lancé sa propre gamme KS vers 1970, avec les mouvements 5245, 5246 et 5256. Ce calibre est plus sophistiqué que le 56xx, avec son décalage instantané du jour et de la date à minuit. Le quickset n'est pas non plus concerné par la faiblesse de la roue en plastique du 56xx puisqu'elle est en métal.
Le design des 52KS est assez classique également mais avec quelque chose de plus typique des années 70.
De manière générale, le 52KS est beaucoup plus rare que le 56KS. Certains modèles étaient "Chronomètre officiellement certifié", comme pour la 56KS.

Le cas Vanac (1970-1975)

Vers 1970, suivant la tendance des années 70, Seiko a commencé à produire des modèles KS plus décontractés et les a baptisés "Vanac". Je n'ai trouvé aucune explication sur ce nom. La gamme Vanac était disponible avec les mouvements 56xx et 52xx (Vanac Special). Ils avaient presque tous un design spécial et tous avaient des bracelets en acier inoxydable. Les cadrans peuvent être verts, bleus, marron, violets, etc. Les verres étaient souvent facettés, avec des motifs différents également. Enfin, les boîtiers pouvaient être carrés, ovales, rectangles… Ces modèles étaient en fait assez proches de certaines Seiko Lord Matic mais avec un meilleur mouvement.


Quelques exemples

Mouvements King Seiko 44KS, 44, 4402, 4420

King Seiko 4402-8000 "KSSK", 1968

Mouvements King Seiko 45KS, 45 et 4502

King Seiko KS 4502-7000 "45KSC", 1969
King Seiko KS 4502-7001 "45KSC", 1970
Version plaquée or

Mouvements Seiko 56 KS, 5621, 5625, 5626

Seiko KS 5625-7000″56KAW 010″, 1971
Sur de mes cas préférés
Seiko KS 5626-7010 "56KAW 020", 1968
Seiko KS 5625-7060 "56KWM 040", 1970
Chronomètre officiellement certifié
Seiko KS 5625-7110, 1972
Seiko KS 5626-7111, 1973
Seiko KS 5626-8000 "56KAW 25", 1974
Modèle tardif, cristal pressé, fond vissé

Seiko 52KS et 52KS Special, mouvements 5245, 5246 et 5256

Seiko KS 5246-5000, 1972
Boîtier ovale inhabituel
Seiko KS Spécial 5246-6000, 1972
Chronomètre officiellement certifié
Seiko KS Spécial 5246-6000 en noir

Vanac / Vanac spécial, cal. 5626, 5246

Seiko KS Vanac 5626-7160, 1972

Liste de tous les modèles


Successeurs, réédition

En 1975, lorsque Seiko décide d'arrêter la production de sa King, elle décide également d'arrêter la production de montres mécaniques haut de gamme pour se concentrer sur le quartz et sur des modèles automatiques moins chers (Seiko 5, Seiko 7009, 6309, etc...). Ainsi, ce fut la fin du Roi, il resta sans héritier.

En fait, ce n'était pas une fin définitive puisque Seiko a produit pour la première fois en 2000 un lot de 2 000 Seiko KS équipées du mouvement 4s15 (qui est basé sur le 52xx !). Puis, en 2021, pour le 175e anniversaire de l'entreprise, Seiko a reproduit un lot de 3 000 King Seiko "KSK" basé sur le modèle 44KS de 1965, équipé du mouvement 6L35.

Enfin, et suivant une tendance générale dans l'horlogerie, Seiko a relancé en 2022 une gamme complète de King Seiko.

La Seiko King à vendre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.